L’Association Bigorre-Argentine-Uruguay (Abau) vous aide à retrouver vos racines en Amérique latine. De plus en plus de familles font appel à ses services.

L’Association Bigorre-Argentine-Uruguay (Abau) a été créée en 2003 à Séméac, siège de l’association, et est présidée par Jean-Paul Abadie, demeurant à Campistrous. Son but est de promouvoir les échanges et de favoriser les recherches et les retrouvailles de familles bigourdanes ayant fait souche au Rio de la Plata (Argentine et Uruguay), mais également en Louisiane.

«Par notre expérience et grâce à nos recherches, nous avons constaté que pratiquement toutes les communes du plateau de Lannemezan sont concernées par le phénomène de l’émigration en Argentine au XIXe siècle», indique Jean-Paul Abadie. Parmi les retrouvailles, on peut citer celles des familles Arieu, Bouzigues, Ozon, Latour (à Tajan), Couget (Sentous), Resseguet (Puydarrieux), Dasque (Tuzaguet), Souverville (Arné), Bernigole (Avezac-Prat), Lassus, Ricaud (Lannemezan), Viau (Escots), Dubosc (Recurt), Castets (Galan), Cieutat (Esparros), Menjelle (Montastruc), Laran, Plantat, Duprat (Capvern), Marmouget (Lagrange), Arné (Hèches)…

«Les personnes qui souhaitent effectuer des recherches familiales d’émigrés en Argentine et en Uruguay ne doivent pas hésiter à contacter l’Abau qui met à disposition ses contacts et ses chercheurs généalogiques», souligne Jean-Paul Abadie.

N’hésitez pas, il est toujours temps de se retourner vers le passé pour se construire un avenir.

la suite de l'article sur http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/17/1733365-lannemezan-abau-a-la-recherche-de-ses-ancetres.html#form_send_to_friend